Concepts et conceptions

Le consommateur augmenté

Spécialiste de la « guerre digitale », Caroline Faillet distingue le consommateur informé, le consommateur mobilisé et le consommateur augmenté. Ces trois idéaux-types de consommateurs correspondent à des étapes de développement du Web. Dans une première phase du web, le…
Savoir plus

Des freins culturels ?

En France, la pratique de l’intelligence économique est trop souvent lacunaire et insuffisamment intégrée dans les stratégies des directions générales en entreprises. La mise en place de l’intelligence économique se confronte à des blocages cultures et organisationnels, révélateurs d’une relation…
Savoir plus

Innovation 2.0

  Dans les cahiers du numérique en 2009, Gabriel GALLEZOT et Olivier LEDEUFF annonçaient l’émergence d’un chercheur 2.0. A travers l’étude d’outils collaboratifs (Delicious, @rchiviste…), les auteurs pointaient l’évolution des pratiques informationnelles et communicationnelles dans la recherche scientifique. Il s’agit…
Savoir plus

Record management

L’ère digitale ouvre la possibilité de numériser des sommes colossales d’archives et de les transformer ainsi en bases de données exploitables. Les entreprises et les organisations publiques peuvent désormais capitaliser des informations qui deviendront accessibles par de simples recherches à…
Savoir plus

Cartographier, cartographier…

A l’heure du Big data, notre société produit des masses exponentielles d’informations. Le professeur Di Cosmo a même osé le néologisme d’ « infobésité » pour décrire cette situation paradoxale. Les décideurs publics et privés se retrouveraient confrontés à des…
Savoir plus

Séquence d’intelligence économique

L’intelligence économique vise la maîtrise et la protection des informations stratégiques utiles aux décideurs publics et privés. Par définition, une démarche d’intelligence économique repose sur la capacité des organisations à gérer la collecte, le traitement, l’analyse et la diffusion des…
Savoir plus

Agent facilitateur: le nouvel expert?

Une organisation publique ou privée ne peut plus simplement se contenter de communiquer verticalement sur un mode corporate, auprès de ses clients ou de ses fournisseurs. L’entreprise doit désormais identifier ce que Camille Alloing appelle des « agents facilitateurs* »….
Savoir plus

Follow jb2point0 on Twitter Follow jb2point0 on Twitter