Dans les limbes du web

L’intelligence économique consiste en « la maitrise et la protection des informations stratégiques utiles aux décideurs publics et privés ». Une telle démarche peut naturellement conduire des chefs d’entreprise à mettre en place un dispositif de veille ou de recherche d’information sur le web concernant une personne, une marque, une organisation, un produit ou un service. Encore faut-il précisément identifier ce que l’on recherche pour répondre aux questions préalables, qu’elles soient concurrentielles, commerciales ou stratégiques. Le chercheur Andréi Broder a mis en perspective trois grands types de recherche permettant d’exprimer des besoins de veille.

Les recherches dites « navigationnelles » visent à trouver une page précise d’un site web. Dans ce cas, le veilleur sait préalablement que cette page web existe, soit parce qu’il a déjà croisé ce contenu lors d’une précédente recherche, soit parce qu’il sait qu’il existe un espace sur internet dans lequel il va trouver une réponse à sa question. Par exemple, si l’on recherche des cours en bourse ou des informations statutaires concernant une entreprise. Les recherche de type « informationnelles » visent à nourrir un sujet particulier de façon plus empirique. Il s’agit d’explorer le web pour recueillir des informations, à partir d’outils de recherche en ligne : annuaires, moteurs, métamoteurs. On récolte, on consulte  et on stocke plusieurs pages pour constituer une sorte de thésaurus sur un sujet bien précis. Les recherches dites « transactionnelles » se concrétisent par le fait de trouver un site permettant de réaliser une opération précise : interroger une base de données presse, commander un bien sur un site marchand, télécharger un livre, lire un article de presse… Dans ce cas, c’est l’action attendue qui guide la recherche.

On le voit, ces différents modes de questionnements permettent au final de définir un objectif à atteindre. Ils permettent aussi de protocoler, de cadrer et de guider une action de recherche pour trouver l’information utile dans un temps raisonnable. Une telle démarche évitera aussi de se perdre dans les limbes du web.

Article paru dans Aquitaine Presse Service (APS), vendredi 10 novembre 2017

Post to Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Follow jb2point0 on Twitter Follow jb2point0 on Twitter