Lobbying… Eloge de l’influence ?

Une des branches de l’intelligence économique s’intéresse à l’influence exercée par des entreprises et des secteurs professionnels sur les pouvoirs publics. Le lobbying désigne littéralement un “corridor” ou une “salle d’attente”. Il prend son sens vers la fin du XIXe siècle, lorsqu’en Grande Bretagne une pratique répandue consiste à intercepter les parlementaires dans les couloirs du Parlement pour les entretenir des réformes en cours.
Dans une version soft, les actions de lobbying permettent d’associer les acteurs économiques et sociaux aux processus décisionnels. Quoi de plus normal en démocratie que de voir un groupe d’intérêt éclairer les décideurs publics sur les conséquences des futures lois et règlements. Selon cette version, le lobbying contribue donc utilement à l’amélioration des décisions publiques.
Dans une version plus dure, les actions de lobbying consistent à peser sur les choix des pouvoirs publics en instaurant un rapport de force. Il s’agit d’anticiper pour contrecarrer une décision menaçant les intérêts économiques ou financiers d’un groupe de pression. Selon cette version, le lobbying est perçu comme un travail de contre-expertise et de mobilisation visant à bloquer des décisions défavorables.
En effet, la stratégie de lobbying vise à promouvoir explicitement les intérêts privés d’une société commerciale ou d’un secteur d’activité. On recense 3 000 groupes d’intérêt et 15 000 lobbyistes dans l’Union Européenne… Le nombre de lobbys ne cesse d’augmenter et les techniques d’influence sont de plus en plus raffinées. L’Etat est finalement confronté à un défi : celui d’assurer un égal accès à l’ensemble des groupes d’intérêt, tout en évitant que certains secteurs économiques ne soient privilégiés par rapport à d’autres.

Jacques Breillat

Article paru le 25-07-2008 dans APS N°1635 – Les clefs de l’intelligence économique

Post to Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Follow jb2point0 on Twitter Follow jb2point0 on Twitter