Etat, entreprises, Intelligence économique, quel rôle pour la puissance publique ?

Les tenants du libéralisme absolu ont cru que le développement économique et politique de nos sociétés marquerait la disparition de l’Etat. Or, l’économie n’a pas connu et ne connaît pas le développement universel et sans limite que ces intellectuels imaginaient. Au contraire, le développement économique peut déboucher sur des situations chaotiques, comme la crise actuelle nous le rappelle, et cela de manière imprévisible. Dans ce contexte, l’information relative à l’économie revêt un rôle capital.

C’est en se basant sur ce constat que Xavier Leonetti a écrit sa thèse, « Etat, entreprises, Intelligence économique, quel rôle pour la puissance publique ? », présentée et soutenue le 7 novembre 2008. Il perçoit l’Intelligence économique (IE) comme un levier de renouveau de la politique publique, levier qui participe à la réforme de l’Etat. De plus en plus, ce dernier passe de la défense nationale (militaire) à la sécurité nationale (économique), l’économie étant devenue le facteur principal de la puissance.

L’Etat déploie donc une politique d’Intelligence économique, en partenariat avec les collectivités territoriales et le secteur privé. On assiste dès lors au développement de l’intelligence territoriale, qui participe au développement économique des territoires ainsi qu’à la hausse de leur attractivité. L’Etat accompagne également les entreprises, en particulier dans leur démarche de sécurité économique.

Enfin, pour permettre un développement pertinent de l’IE, Xavier Leonetti insiste sur l’importance des réseaux humains et sur la sensibilisation des décideurs à l’IE… Le but est de développer une « culture de l’Intelligence économique » et une « intelligence collective » qui favorisent le développement de l’IE et de l’économie. Cette importance des réseaux humains est également mise en avant par l’auteur, dans le cadre de la politique d’influence. L’influence (et le lobbying) sont en effet au cœur des réalités économiques, et permettent à des pays comme la France de promouvoir des « valeurs économiques universelles » et de partager nos valeurs françaises et européennes avec nos partenaires économiques.

Post to Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Follow jb2point0 on Twitter Follow jb2point0 on Twitter