L’Intelligence économique à l’épreuve de la déontologie

plus-blanc-que-blanc-oeilInformation Ouverte, Information Fermée (IOIF) est un programme de recherche qui dépend de l’Agence Nationale de la recherche. IOIF avait organisé une journée sur le thème de l’Intelligence économique (IE) le 6 juin 2007 (Information économique, Intelligence économique et veille stratégique en France : entre le marché et l’Etat). J’y avais contribué pour ma part en portant un regard sur l’IE par le prisme de la déontologie. Voici le début de l’étude que j’en ai fait, la suite étant disponible en PDF.

Depuis son apparition, l’Intelligence économique est l’objet d’un intense débat et de nombreuses controverses, portant autant sur la légitimité de la grille de lecture que sur l’appréciation des méthodes employées. Trop communément assimilée à de l’espionnage économique, notamment par les médias, l’Intelligence économique poursuit une « quête inachevée » de reconnaissance et d’honorabilité. Dès lors, la question de l’éthique et de la déontologie n’est plus une question purement philosophique visant à construire une théorie « de ce qui est le bien et le mal ». Elle vise plus précisément à délimiter un cadre pratique, mais aussi un cadre de pratiques, à partir « d’un ensemble de valeurs personnelles, collectives ou organisationnelles, servant à orienter l’action et par conséquent à donner un sens aux activités des individus, des regroupements de personnes ou des établissement dans une perspective d’auto-régulation ». La déontologie se conçoit ici littéralement comme une « science du devoir », constituée par « des principes reconnus par tous, à un moment donné, pour une profession ou une branche industrielle ». Elle marque un point d’épissure entre le Droit et la morale, s’attachant à dégager pour un groupe professionnel ou un métier donné, des solutions pratiques à des problèmes concrets. Pour les spécialistes, le domaine d’activité du professionnel d’Intelligence économique « se restreint aux activités qui sont à la fois déontologiques et légales ». A la fois norme commune, ensemble de bonnes pratiques et état d’esprit partagé, la déontologie entend a priori réguler les comportements professionnels.

Lire la suite…

Post to Twitter

1 Commentaire

  1. Pingback: A lire : « Entre l’Etat et le marché » | Intelligence économique, Information et Influence…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Follow jb2point0 on Twitter Follow jb2point0 on Twitter