Nul vent favorable

La veille stratégique est « une activité continue et en grande partie itérative, visant à la surveillance active des environnements (concurrentiel, commercial, technologique, réglementaire, sociétal…) afin d’en anticiper les évolutions profondes, en prévenant des menaces et en saisissant des opportunités ». Vu sous cet angle, toute démarche de veille repose donc sur un dispositif structuré de collecte des informations stratégiques utiles aux décideurs publics et privés. Elle nécessite en amont de définir avec précision les besoins de l’organisation, de circonscrire un périmètre et d’arrêter une périodicité de veille. La démarche s’avère indissociable d’une intention stratégique claire, dans la mesure ou elle aide notamment les chefs d’entreprise à détecter les principaux changements concurrentiels et les nouvelles tendances du marché.
Pour comprendre l’utilité d’un tel dispositif de veille en entreprise, les spécialistes jouent volontiers de la métaphore, celle d’un bateau larguant les amarres pour une course en mer. Pour atteindre sa destination dans un temps record, ce navire a besoin d’un système de pilotage performant. Son capitaine doit utiliser une bonne boussole lui indiquant le cap stratégique à tenir mais il doit aussi disposer d’une vigie le prévenant au bon moment des obstacles à venir. Ce capitaine devra surveiller à la fois l’état du ciel, la surface de la mer et la hauteur des fonds marins (son marché). Il cherchera à maintenir son cap au plus juste, en dépit de courants versatiles et de vents contraires (sa stratégie). De la même façon, le capitaine devra tenir compte de la trajectoire des bateaux des autres compétiteurs, pour en apprécier les déplacements, la vitesse et le positionnement (ses concurrents). En alimentant ainsi un système de veille stratégique, le chef d’entreprise accepte résolument de relever la tête, pour s’extraire des contraintes immédiates et des urgences opérationnelles. Il porte ainsi son regard plus au loin sur la ligne d’horizon. Cette posture indispensable lui permet de dissiper utilement les menaces et de saisir les opportunités par l’instauration d’un véritable pilotage stratégique. Car comme le disait Sénèque : « il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va ».

Post to Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Follow jb2point0 on Twitter Follow jb2point0 on Twitter