Intelligence économique, compétitivité et emploi : l’équation complexe

L’intelligence économique est souvent présentée par les pouvoirs publics comme un instrument de politique publique permettant de sauvegarder la compétitivité des entreprises et des territoires. Ainsi, le Rapport Carayon (2003) s’intitulait typiquement « Intelligence économique, compétitivité et cohésion sociale ». Un peu comme s’il existait une sorte de lien mécanique entre la protection de nos savoir-faire et la sauvegarde de nos emplois.

Un tel postulat me paraît partiellement fondé, si l’on veut bien considérer l’Intelligence économique sous une approche purement « défensive ». En effet, il est indéniable que dans une économie de la connaissance, la  richesse immatérielle s’avère prépondérante. Sur le plan humain, elle repose sur les connaissances, les compétences, les motivations, la créativité des équipes… Sur le plan organisationnel, elle intègre largement les méthodes de production, les processus qualité, les secrets de fabrication, les bases de données, les fichiers clients, les marques, les brevets… Sur le plan relationnel, elle se caractérise par la capacité à valoriser le travail en réseaux avec de partenaires extérieurs (clients, fournisseurs, investisseurs, partenaires…).

En revanche, ce lien univoque entre « intelligence économique et emploi » est nettement moins clair lorsque l’on se place sous un angle « offensif ». Car l’intelligence économique est aussi un puissant outil permettant d’identifier de nouveaux marchés, de nouveaux fournisseurs (sourcing) et de détecter des opportunités de développement au niveau international. L’intelligence économique permet aussi d’appuyer les mouvements de délocalisation ou de rechercher des fournisseurs à bas coût pour renforcer la différenciation concurrentielle par les prix. Sous cet angle, l’équation généralement admise entre « Intelligence économique, compétitivité et cohésion sociale » ne relève franchement pas de l’évidence.

Post to Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Follow jb2point0 on Twitter Follow jb2point0 on Twitter