Intelligence économique, mode d’emploi

Aux antipodes de l’intelligence économique «stratosphérique» Arnaud Pelletier et Patrick Cuenot nous proposent « Intelligence économique, mode d’emploi » pour « Maîtriser l’information stratégique de votre entreprise » aux éditions Pearson. J’ai trouvé cet ouvrage agréable à lire, accessible aux néophytes et surtout… pratique.
L’intelligence économique encourage « la maîtrise et la protection des informations stratégique utiles aux décideurs publics et privés » (Alain Juillet). Le livre de Pelletier et Cuenot présente quatorze outils fondamentaux et des applications concrètes pour implémenter un processus d’intelligence économique en entreprise. La première partie de l’ouvrage présente la veille, la protection de l’information, la gestion des risques et l’audit en IE. La deuxième partie se polarise sur le renseignement en entreprise, la visibilité sur internet, le rôle des réseaux, la gestion de projet, la normalisation et le knowledge management. La troisième partie développe les aspects du lobbying et de l’influence, le benchmarking, la stratégique d’entreprise et la gestion de crise.
On le voit, aucune facette de l’intelligence économique n’est ici oubliée. Au fil des pages, le lecteur se laisse entrainer dans un vaste tour d’horizon et comprend que l’intelligence économique est devenue  indispensable dans une économie ouverte. Car l’information n’est plus simplement un carburant pour créer des richesses… Elle est devenue LA richesse. Les avantages concurrentiels se cristallisent sur des « rapports asymétriques » à l’information (Porter), la différenciation se construit entre ceux qui savent (avant les autres ?) et ceux qui ne savent pas.
Arnaud Pelletier dirige l’agence « Le privé » spécialisée en renseignement, investigations, et information sensible d’entreprise. Ce professionnel sait mettre en exergue et illustrer concrètement la dimension défensive de l’Intelligence économique. Pour sa part, Patrick Cuenot en tant que spécialiste des questions d’E-Réputation et de la présence des entreprises sur le web enrichit utilement une vision plus « technocentrée » des systèmes informationnels. Au final, le binôme nous livre un ouvrage équilibré dans lequel les enjeux humains, organisationnels et systémiques nourrissent l’analyse globale. Nous avons particulièrement apprécié la présentation d’une grille d’audit opérationnelle en intelligence économique (page 239 à 272), ainsi que les nombreux schémas explicatifs et la webographie ouvrant sur de nouvelles ressources en ligne.

Post to Twitter

1 Commentaire

  1. Pingback: L’Intelligence Economique, pour pérenniser son existence | Les mots pour le dire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Follow jb2point0 on Twitter Follow jb2point0 on Twitter