Collecte d’informations par Internet : utiliser le Dublin Core

Chercher sur Internet est une chose, trouver en est une autre… Face à la quantité exponentielle de documents et à la grande variété de contenus (sons, textes, données chiffrées, podcast, images…), le traqueur d’informations sur Internet doit désormais savoir utiliser des méthodes de segmentation permettant de sélectionner le type de fichier recherché. Les spécialistes considèrent que cette démarche de segmentation doit s’appuyer sur « l’interopérabilité structurelle des métadonnées », c’est-à-dire sur l’existence de dénominations et de standards permettant de trier les sources avec pertinence (voir en ce sens Gilles Balmisse, La recherche d’information en entreprise, ed.Lavoisier, 2007, p.76 et suiv.). Au sein de ces standards, la norme de Dublin Core présente 15 éléments utiles faisant l’objet d’un certain consensus.

collecte-information-internet-dublin-core

L’utilisateur expérimenté de Google pourra aisément retranscrire ces éléments du Dublin Core dans la formulation de requêtes. Il utilisera notamment les fonctions « Recherche avancée » (langue, format, titre…) pour préciser ses questions. Dans un second temps, l’analyse des « propriétés » de chaque fichier (date, type…) et une rapide investigation sur les auteurs (publicateurs, contributeurs…) permettront d’évaluer la pertinence des sources ainsi collectées.

collecte-information-internet-options-avancees-google

Post to Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Follow jb2point0 on Twitter Follow jb2point0 on Twitter