Relations institutionnelles

Le spécialiste de lobbying Raymond Hoewig définit les relations institutionnelles d’une organisation comme « l’ensemble des activités externes non commerciales exigées par le monde des affaires ». Ces relations institutionnelles intègrent donc généralement une participation politique de l’entreprise, un suivi relationnel entre l’entreprise et les pouvoirs publics ou une communauté représentative d’un secteur d’activités (partenaires, concurrents, clients…).

La mise en œuvre d’un programme de relations institutionnelles pour l’entreprise se fonde sur les facteurs suivants : l’historique de l’entreprise, ses lignes, ses produits, son image publique ; des données organisationnelles comme le personnel, la structuration hiérarchique, les personnes clés ; la stratégie de l’entreprise comprenant l’analyse des défis politiques et le programme de relations institutionnelles mis en place pour relaver justement ces défis ; les fonctions dédiées et activités de relations institutionnelles au sein de l’entreprise.Bref, les départements dédiés aux relations institutionnelles s’intéressent principalement aux problématiques législatives, réglementaires et politiques qui touchent l’entreprise. Ceux qui y travaillent se concentrent sur les questions d’administration publique et assurent une veille en matière d’évolution des normes dans les domaines de la santé, de l’environnement ou de la sécurité.

Post to Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Follow jb2point0 on Twitter Follow jb2point0 on Twitter