Modèle incrémental d’Intelligence Economique

Photo de Frank BulingeDans ses travaux (sa thèse de doctorat et un document disponibles en ligne), notre collègue Franck Bulinge (cf. sa biographie et son blog) débouche sur une modélisation permettant notamment d’élaborer une grille de lecture des pratiques informationnelles. La démarche nous paraît intéressante, car elle repose sur une logique de transfert progressif et adapté des méthodes de l’Intelligence économique (IE). Le modèle incrémental d’IE proposé par F. Bulinge est construit à partir de sept constats :

  1. La culture informationnelle est passive et non intégrée au processus de décision.
  2. La culture stratégique fait l’objet d’une approche hétérogène, informelle et plus ou moins réactive.
  3. Leur organisation est un facteur de résistance au changement.
  4. On note en outre une certaine difficulté à s’approprier les TIC.
  5. Le temps manque dans les Petites et moyennes organisations.
  6. Elles ont une approche financière minimaliste en termes d’investissement.
  7. Leurs pratiques sont centrées sur le court terme.

La démarche incrémentale de F. Bulinge propose une adaptation « par petits pas » des pratiques d’IE, via un phénomène d’appropriation collective. Concrètement, l’IE est envisagée comme une réponse aux besoins informationnels de chaque organisation au fil de son adaptation à l’environnement interne et externe. L’auteur va définir trois paliers qui correspondent à l’évolution du plan individuel vers le plan synergique. On distingue ainsi l’intelligence informationnelle, l’intelligence opérationnelle ou compétitive et l’intelligence stratégique. Chaque palier comporte un certain nombre d’unités incrémentales (unités de formation) qui viennent enrichir les précédentes et qui peuvent être transférées dans le cadre d’un enseignement universitaire ou au sein même de l’organisation.

Schéma de la méthode incrémentale d'Intelligence économique

Ainsi la démarche d’Intelligence économique est-elle repositionnée dans un cadre à la fois chronologique et diachronique. Chaque organisation comporte sa propre historicité et son propre rythme d’appropriation interne. La méthode incrémentale de Franck Bulinge invite chaque structure à définir par elle-même et pour elle-même ses propres rythmes d’accès aux pratiques d’Intelligence économique.

Post to Twitter

2 Commentaires

  1. Pingback: L’intelligence économique,instrument de développement autonome des PMO « A2ie's Consulting investigations ie & stratégie

  2. Pingback: Bibliobsession » L’intelligence économique marche après marche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Follow jb2point0 on Twitter Follow jb2point0 on Twitter