Innovation 2.0

delicious-logo

 

Dans les cahiers du numérique en 2009, Gabriel GALLEZOT et Olivier LEDEUFF annonçaient l’émergence d’un chercheur 2.0. A travers l’étude d’outils collaboratifs (Delicious, @rchiviste…), les auteurs pointaient l’évolution des pratiques informationnelles et communicationnelles dans la recherche scientifique. Il s’agit d’un sujet important pour la R&D (Recherche et développement) des entreprises françaises. Au final, l’utilisation des outils numériques permettant de valoriser la recherche scientifique se révèle très différente d’un domaine scientifique à l’autre. Et même si les chercheurs s’ouvrent de plus en plus à l’open science, ils conditionnent prioritairement leurs usages aux questions de rapidité et de sécurité des échanges, notamment sur la capacité de diffusion restreinte à une communauté spécifique. Cette évolution profonde des écosystèmes scientifiques démontre que l’analyse des pratiques numériques doit reposer sur une véritable sociologie des usages, dans un monde ou l’échange est devenu la règle. La mutualisation des sciences et les approches transversales imposent un travail de diffusion. Les entreprises qui souhaitent valoriser leurs innovations et leurs brevets ne peuvent plus circonscrire leur communication aux seuls communautés scientifiques, elles doivent aussi apprendre à vulgariser leurs résultats auprès d’un large public pour construire de nouveaux segments de marché.

Post to Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Follow jb2point0 on Twitter Follow jb2point0 on Twitter