Digital Humanities : des liens pour aller plus loin

Suite à notre précédent post consacré aux Digital humanities, nous avons réuni quelques liens sur le sujet. N’hésitez pas à nous en fournir de nouveaux pour enrichir cette liste…

  • Digital humanities / Centernet

Depuis sa création en avril 2007, Centernet compte plus de 200 membres dans le monde entier et a formé des filiales régionales en Asie-Pacifique, Europe, Amérique du Nord, Royaume-Uni et Irlande. Les initiatives comprennent l’élaboration des possibilités de coopération pour les centres, un plaidoyer pour leur financement, ainsi que des initiatives, des échanges et la création de possibilités de recherche pour les chercheurs et les étudiants.

  • Cléo

Le Centre pour l’édition électronique ouverte (Cléo) est un laboratoire associant le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), l’EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales), l’Université de Provence et l’Université d’Avignon. Cette unité mixte de services (UMS 3287) est installée à Marseille et inscrit son action dans le cadre du Très Grand Equipement ADONIS, qui lui a confié la charge de coordination de son pôle de valorisation éditoriale.

  • Revues.org

Revues.org est un portail de revues en sciences humaines et sociales, ouvert aux périodiques désireux de publier en ligne du texte intégral. Revues.org constitue une plateforme d’édition électronique complète et construit un espace dédié à la valorisation de la recherche, publiant en libre accès des dizaines de milliers de documents scientifiques. Le portail a pour mission de promouvoir l’édition électronique scientifique, dans le respect de l’équilibre économique des publications. Revues.org garantit aux revues une autonomie éditoriale et leur offre des perspectives d’innovation adaptées au numérique.

  • Centre National pour la Numérisation des Sources Visuelles(CN2SV)

Le CN2SV est un centre national de ressources numériques du CNRS créé en décembre 2005 par le département Sciences humaines et sociales et par la direction de l’information scientifique. Depuis mars 2007, il travaille en relation avec le Très Grand Equipement (TGE) ADONIS dont il est l’un des opérateurs. Le CN2SV est une plateforme technologique nationale fonctionnant en réseau spécialisée dans l’informatisation de données visuelles (photos, diapos, carnets de terrains, cartes, planches, dessins, croquis, etc.) pour des activités de recherche (projets d’équipe, projets d’ANR, projets de corpus, etc.).

  • Le site de Stéphane Pouyllau

Site qui rassemble l’ensemble des travaux, photos, billets du blog de Stéphane Pouyllau. Celui-ci est ingénieur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), et s’est spécialisé dans les digital humanities. Il a co-créé et développe le CN2SV, et travaille aussi pour le Très Grand Equipement ADONIS. Il est le co-créateur de MédiHAL (archive ouverte qui permet de déposer des images scientifiques et des documents iconographiques de science) et le concepteur technologique de plusieurs sites web (sur le patrimoine scientifique français et sur l’archive numérique d’objets et de matériaux iconographiques scientifiques).

  • Le site Digital humanities du CNRS

Le site Digital humatities du CNRS a pour vocation d’héberger des wikis pour la communauté travaillant dans le domaine des Humanités numériques. Il publie régulièrement des actualités sur le sujet.

  • TGE Adonis

Le TGE Adonis a pour but de constituer un espace de navigation pour les principaux documents numériques multimédias en usage dans les sciences humaines et sociales (SHS). Ses missions sont variées :
– développer une approche unifiée des enjeux scientifiques, institutionnels, économiques et managériaux en ce qui concerne les actions de numérisation et de diffusion des données et documents des SHS ;
– mettre en œuvre un programme pluriannuel d’actions de numérisation consacrées aux différents types de données et documents multimédias issus de la recherche et de l’enseignement supérieur ;
– superviser la création d’un portail de revues numérisées ;
– coordonner et optimiser l’offre du secteur dans une perspective d’agrégation de services aux utilisateurs, tout en maintenant une cohérence de logiques et de processus entre les pôles d’activités publics et privés du secteur…

Post to Twitter

2 Commentaires

  1. Pingback: Les tweets qui mentionnent Digital Humanities : des liens pour aller plus loin | Intelligence économique, Information et Influence… -- Topsy.com

  2. Emmanuelle Morlock-Gerstenkorn

    Parmi les ressources françaises, il peut être également de consulter les archives de deux listes de discussions :
    dh@cru.fr, qui est une liste de discussion concernant les « digital humanities » ouverte à toutes les disciplines de sciences humaines et sociales ;
    tei-fr@cru.fr qui se veut la liste de discussion française sur l’utilisation guidelines de la TEI (Text Encoding Initiative (http://tei-c.org/).

    Du côté anglo-saxon, il ne faut pas manquer le guide en ligne des humanités numérique CUNY, qui vient d’être lancé par un groupe de travail de l’université de New York en humanités numériques (DHI) : http://commons.gc.cuny.edu/wiki/index.php/The_CUNY_Digital_Humanities_Resource_Guide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Follow jb2point0 on Twitter Follow jb2point0 on Twitter