Lancement du CRIET « élargi » en Aquitaine

Le Préfet de la région Aquitaine, Patrick STEFANINI, a officiellement lancé les travaux du Comité Régional d’Intelligence Économique Territoriale (CRIET) dans un format « élargi » aux acteurs sociaux économiques, hier mardi 4 octobre 2011.

Depuis plusieurs années la politique française d’intelligence économique se structure et monte en puissance. Impulsée au plus haut niveau de l’État par un comité directeur placé auprès de la Présidence de la République, pilotée par la délégation interministérielle à l’intelligence économique dirigée par Olivier BUQUEN, son objectif est clairement de contribuer à la croissance de l’économie et à la création d’emplois. Elle est aujourd’hui plus que jamais l’un des volets à part entière de la politique d’appui au développement économique de l’État.

Durant ce comité régional, le Préfet a rappelé les trois priorités de la stratégie française d’intelligence économique définies dans la circulaire du Premier ministre publiée le 15 septembre 2011 :

  1. mener une veille stratégique sur les évolutions économiques d’intérêt majeur et sur les risques et menaces qui pèsent sur les entreprises et les établissements de recherche ;
  2. soutenir la compétitivité des entreprises en favorisant une meilleure valorisation de la recherche publique et une plus grande influence de la France dans les enceintes de normalisation et les forums économiques étrangers ;
  3. garantir la sécurité économique, en prévenant les risques d’ingérence pesant sur les entreprises françaises et les établissements de recherche.

Le préfet de région a également demandé une mobilisation de l’ensemble des acteurs (administrations, opérateurs, pôles de compétitivité, etc.) sur cette thématique prioritaire et clé pour la compétitivité de l’industrie française. Il a confié la mission au préfet délégué à la zone de défense, Marc BURG, en s’appuyant sur la Direction zonale du renseignement intérieur et la Direction Régionale des Entreprises de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) de piloter ce dispositif qui repose avant tout sur un partage étroit d’informations souvent sensibles et un travail commun coordonné entre les différentes administrations de l’État. Cette première réunion a associé les acteurs publics (services de l’État sous l’égide du préfet de région), les acteurs économiques (Pôles de compétitivité, Chambres consulaires, INPI, Ubifrance, entreprises, OSEO, CDC) ainsi que les Universités.

Post to Twitter

2 Commentaires

  1. Pingback: Intelligence économique en région Aquitaine | IE-News, Portail consacré à l'intelligence économique et l'intelligence territoriale, la veille et la gestion des connaissances.

  2. mathieu

    Bonjour

    Suite à votre article, étant moi même Universitaire à Bordeaux et impliqué avec d’autres collègues dans le développement de méthodes que l’on pourraient qualifier d’offensives de l’intelligence économique, pourriez vous m’indiquer quelles composantes (laboratoires, chercheurs)des Universités Bordelaises étaient présentes pour le lancement du CRIET afin que nous puissions échanger sur nos pratiques.

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Follow jb2point0 on Twitter Follow jb2point0 on Twitter