Agréger un réseau d’experts

Les réseaux d’intelligence économique ou stratégique sont fondés sur la transversalité et le partage de l’information. Ils permettent d’agréger des groupes d’experts autour de l’entreprise. C’est pourquoi la stratégie de réseau d’une PME-PMI doit intégrer tous les acteurs de marché (fournisseurs, clients, distributeurs, concurrents). Mais elle doit également s’adjoindre des acteurs hors marché, qui favorisent la coordination des activités économiques (décideurs publics, organisations consulaires ou professionnelles).
C. Marcon et N. Moinet ont montré que les chefs d’entreprise pouvaient constituer un réseau à partir de trois dimensions : familiale, amicale et professionnelle. Dès lors, les modes d’agrégation des contacts sont diversifiés : échange de cartes de visite, participation à un événement, activités associatives ou sportives, repas d’affaires… Ces relations interpersonnelles créent des connexions variées et nombreuses qui nourrissent des capacités d’invention de solutions nouvelles pour répondre aux défis de l’environnement économique. Les chefs d’entreprise prendront soin cependant à ne pas transformer la culture de réseau en menace pour leurs activités. En effet, “on ne peut pas parler de tous les sujets, tout le temps et avec tout le monde”. La sécurisation des projets stratégiques passe aussi par la rétention d’information, le cloisonnement et même le secret. Le réseau n’est donc jamais une fin en soi, c’est surtout un moyen d’optimiser ses ressources externes.

Jacques BREILLAT
Article paru le 25-01-2008 dans APS N°1609 – Les clefs de l’intelligence économique

Post to Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Follow jb2point0 on Twitter Follow jb2point0 on Twitter